Archives de catégorie : Roman québécois

Le cristal qui pousse

Auteur : Steve Proulx
Maison d’édition : Éditions Trécarré
Année de parution : 2009


Résumé :

Le cristal qui pousse raconte l’histoire de Simon et Lili deux ados de 14 ans qui auront pour but d’enquêter sur le vol d’un mystérieux cristal au musée de la météorite. Ils seront aidés par Maude, Tania et Felipe, trois spéléologues qu’ils rencontrent par hasard à l’intérieur d’une crémerie. Hector Agricola, le directeur du musée, raconte ce qu’il sait aux policiers, mais il semble ne pas tout dire… Que cache Hector? Ce cristal serait-il la cause de tous leurs soucis…?
Critique :

Le cristal qui pousse est un roman qui nous emporte à travers Grise-Valée et ses souterrains, une ville construite sur un cratère de météorite. Ce livre est un mélange de sensations fortes avec une intrigue intéressante qui vous plonge à l’intérieur de l’histoire en quelques phrases. L’auteur vous donne du rêve et l’envie de lire encore plus à chaque mot. Moi-même, je me suis retrouvé à le lire pendant une heure complète! Bref, je vous recommande totalement ce livre incroyable, il vous hypnotisera, je vous le garantis.

Rédigé par William Laroche

Ian Flibus : l’île aux treize os

Auteur : Alain Ruiz

Maison d’édition : Boomerang éditeur jeunesse

Année de parution : 2011


Résumé

Ian Flibus est un jeune homme qui envisageait un avenir dans la marine, mais il a plutôt choisi de rejoindre l’équipage du capitaine Kutter. Ian devient aussitôt commandant second et se fait plein de nouveaux amis au sein de l’équipage de pirate. Un jour les pirates découvrent l’épave d’un bateau et à l’intérieur se trouve un coffre, mais nos aventuriers ne savaient pas que ce trésor allait changer leur vie, leur façon de penser et même leur croyance. Mais des phénomènes paranormaux se trament et Ian se trouve en danger des tonnes de fois. Mais Ian n’est pas seul, ses amis sont là pour l’aider, peu importe de quelle manière, ils sont prêts à risquer leur vie les uns pour les autres.

Critique

Un livre portant comme thème la piraterie ajoutée d’une touche d’humour et de science-fiction qui raconte une aventure des plus intéressantes, c’est ce qu’est ce livre. Pour commencer, j’aimerais parler de l’implication des personnages dans l’histoire. Ian Flibus est le personnage principal, mais tous les personnages secondaires ont leur petite aventure et chacun a un passé qui est raconté, ce facteur fait en sorte que chaque personnage devient intéressant et cela capte l’attention du lecteur tout au long du livre. Deuxièmement, je voudrais parler du scénario. Au début du livre, c’est un peu l’introduction des personnages, mais quand l’élément déclencheur arrive, tout devient palpitant avec beaucoup de suspens et d’intrigue se qui m’a beaucoup captivé pendant ma lecture. Je trouve que c’est un très bon livre sur le thème des pirates qui vaut la peine d’être lu et je félicite M. Ruiz pour ce très bon livre.

Rédigé par Arcelain Dhouib, 29 novembre 2016

Alibis inc.

Auteur : Fabrice Boulanger
Maison d’édition : Québec Amérique
Année de parution : 2007


Résumé :

Alibis inc. est une histoire parlant d’une jeune fille nommée Lucie qui (avec son père) gèrent une petite agence d’arnaque qui consiste à fournir des alibis à leurs clients. Mais Lucie se mit dans un sacré pétrin. Sans le vouloir, elle se lia à une affaire d’enlèvement qui pourrait l’amener, elle et son père, en prison. Aidés de ses amis, Lucie devra trouver un moyen de régler cette affaire le plus vite possible sinon les conséquences pourraient être très désastreuses…

Critique :
Ce livre est tout simplement génial, le suspens est présent tout au long de l’intrigue. On ressent les émotions de l’héroïne et tous ses tourments. Étant un ado je me suis senti très concerné par
ce livre. Il y a des tournants inattendus tout au long de l’histoire et des changements d’humeur qui nous transportent  dans l’histoire. Se passant à Montréal, on reconnaît souvent certains endroits
et ceci nous permet de mieux imaginer ce qui se passe. J’aimerais aussi ajouter que l’on s’attache très bien aux personnages,  mais on apprend aussi à détester les personnages mauvais surtout après qu’ils aient commis une mauvais action. Ce livre dénonce aussi la corruption présente dans les grandes compagnies et comment un petit geste banal peut tout changer à notre vie monotone. Pour finir, j’aimerais féliciter Fabrice Boulanger pour son premier roman qui
est sincèrement l’un des meilleurs romans que j’ai lu dans toute ma vie.
Rédigé par Arcelain Dhouib, 29 novembre 2016

Morgane 1. La Fée urbaine

Auteur : Annie Lavigne

Maison d’édition : Les Éditions des Intouchables

Année de parution : 2010


Résumé :

L’histoire racontée est celle de Morgane, une jeune étudiante parisienne, passionnée par la vie et possédant une soif inextinguible pour l’aventure. C’est le début de l’automne, le temps de retourner à l’école. Pour elle, c’est la dernière année de lycée avant d’obtenir son baccalauréat en littérature; pour Julien, c’est le départ en Italie. Julien était son compagnon de vie, son ami, son confident, son amoureux. Après son départ, Morgane s’est retrouvée seule face à elle-même, avec un vide dans l’âme qui lui semblait impossible à combler. C’est alors qu’elle avait touché le fond qu’elle rencontra Alexandre, qui semblait beaucoup s’intéresser à elle. Qui choisir : Julien, le passionné, ou Alexandre, l’irrésistible?

Critique :

Selon moi, « Morgane : Fée urbaine » est le premier tome d’une trilogie qui se démarque, entre autres par le thème de l’amour, qui est dépeint par l’auteure avec un style qui fait mouche, et la passion, le goût pour l’aventure qu’il nous fait ressentir.

Tout d’abord, dans ce roman, le thème de l’amour nous est présenté d’une façon unique, car l’auteure nous montre les deux côtés de la médaille. En effet, Morgane est une jeune femme qui a vécu beaucoup de choses pour son âge, dont plusieurs relations amoureuses, qui ne se sont pas toujours bien terminées. On le comprend à travers les pages de son « carnet d’inspiration », dans lequel elle écrit de la poésie et parle de ses états d’âme. Par exemple, lorsqu’elle écrit « Allez! Tout le monde dehors! Arrêtez de chercher, ce n’est pas ici qu’il se cache! Vous ne trouverez rien d’autre que des maux de tête et des pleurs. Des rires qui sonnent faux et des cœurs vides de sentiments. Des baisers pleins d’arrière-pensées et des corps sans chaleur (…) ». Le cœur de Morgane est une montagne russe et c’est, entre autres, ce qui rend le roman si intéressant.

Ensuite, la passion pour la vie qui émane de cette jeune lycéenne est telle qu’elle nous donne, à notre tour, le goût de vivre, d’aimer, de voyager et de profiter de chaque petit instant, aussi anodins soient-ils. Effectivement, à la fin du roman, Morgane en a assez de sa vie à Paris. Elle décide donc de partir à l’aventure : « Je suis prête pour la grande aventure, pour le mystère, la découverte. Je suis prête à partir à la découverte de moi-même… » . Un autre extrait de son carnet, qui nous fait réfléchir au sens de notre vie. La réussite scolaire, le travail, le stress : cela en vaut-il vraiment la peine? Ne devrions-nous pas seulement nous laisser emporter, nous aussi, par les mystères de la vie?

Bref, je recommande assurément ce roman, car c’est une œuvre inspirante qui nous offre une nouvelle perspective sur le monde.

Rédigé par Elsa Clément, 25 février 2017.

La maison du silence

Auteur : Laurent Chabin

Maison d’édition : Hurtubise

Année de parution : 2016


Résumé :

Patricia, Thomas et Julien sont trois jeunes, qui ensemble vont traverser une drôle d’aventure. Un matin, les trois amis sont au parc et ils s’amusent bien jusqu’à ce que Diego arrive avec ses deux sœurs plus jeunes Louise et Charlotte. Cette famille est assez étrange , car depuis que leur mère est partie, il se passe des choses très bizarres chez eux. Patricia, Thomas et Julien veulent comprendre pourquoi ces enfants ont l’air si triste et pourquoi se cachent-ils, pourquoi ils ne parlent à personne de ce qu’il se passe. Les trois détectives veulent en avoir le coeur net et mettre fin à l’histoire étrange de la maison de la rue reculée…

Critique :

J’ai beaucoup aimé ce livre. Il y avait beaucoup de suspense et lorsque je terminais un chapitre je voulais immédiatement en lire un autre. L’histoire est captivante et vous tient en haleine jusqu’à la fin. Les personnages sont attachants et amusants. Par contre, j’aurais aimé entendre plus parler de Julien et Thomas, car l’histoire était beaucoup plus centrée sur Patricia et Diego. L’auteur n’utilise pas un vocabulaire trop complexe alors c’est un roman d’environ 130 pages avec une belle grosseur de caractère donc assez facile à lire. Je conseille pleinement ce livre à ceux qui aiment l’aventure et le suspense, mais il vise plus un groupe d’âge entre 12 et 14 ans.  Si je devais donner une note sur dix à ce livre, celle-ci serait de neuf.

Rédigé par Mathilde Archambault, 23 janvier 2017

Obnübilus : Le trésor du Pharaon

Auteur : Louis Lymburner

Maison d’édition : Hurtubise

Année de parution : 2012


Résumé:

Trois amis, c’est-à-dire Jonathan, Jacob et Pierrot, trouvent un violon. Ils sont loin de se douter qu’il est maléfique et que son existence va bouleverser leurs vies. Malgré les épreuves, ils resteront unis. Le violon les amènera dans le temps des pharaons, dans cet univers, tout semble dangereux. Mais les trois amis persévèrent et ils seront aidés par Dephné. Celui-ci, bien qu’il ait seulement douze ans, est très débrouillard et rusé. Il permettra à Jacob, Jonathan et Pierrot d’avancer dans leur quête. Une foule d’épreuves les attend, notamment: les cobras noirs, les momies maléfiques, les scarabées géants et les araignées meurtrières.

Critique:

Obnübilus est une belle histoire remplie d’aventures et de suspense. Nous sommes toujours en train de nous demander ce qu’il va se passer ou s’ils vont s’en sortir. Lorsque nous lisons, une foule d’émotions nous habite. Ce roman bien qu’il soit de taille petite ou moyenne pour certains, nous ressentons autant de choses que si nous lisions un roman de plus de cinq-cents pages. Dans chaque roman de cette série, le violon les amènera dans une époque passée. Que ce soit au temps des pharaons, au temps des Vikings ou celui des loups-garous et des vampires, ils devront chaque fois retrouver le violon qu’ils ont perdu. Cela se passe à différentes époques et chaque époque peut combler ceux qui aime les livres d’aventure, mais réalistes ou ceux qui aime les livres d’aventure et de fantastique.

Rédigé par Laurie-Anne Labrie, 11 novembre 2016

Juliette à New York

Auteur : Rose-Line Brasset

Maison d’édition : Hurtubise

Année de parution : 2014


Résumé

Juliette a 13 ans et elle déteste son prénom. Sa mère est journaliste et dès qu’elle a plus de 2 jours de congé scolaire d’affilés, elle doit voyager autour du monde avec sa mère. Pour le long congé de Pâques, Juliette doit partir pour New York puisque sa mère doit rédiger un article sur l’enthousiasme de New York. Au début, Juliette ne croit pas sa mère lorsqu’elle lui dit de faire sa valise pour New York. Elle veut plus que tout aller magasiner dans la Grosse Pomme. Durant ce séjour de quelque temps, elle vivra une aventure hors du commun. Juliette fera la connaissance de personnes attachantes.

Critique

Ce livre peut vous en apprendre plus sur l’histoire de New York et ses attraits touristiques, car il contient tout ce qu’il faut savoir sur cette ville majestueuse. Ce livre possède un petit dictionnaire de certains mots anglais utilisés dans le livre puisque Juliette doit parler cette langue pendant son voyage. Pour les passionnés de voyage et d’aventure, vous serez captés par cette série de livres qui nous fait promener de ville en ville autour du monde. Dans ce livre, Juliette voit New York d’une autre manière que celle de sa mère, peut-être que c’est votre cas avec vos parents.

Rédigé par Laurie Bastien, 14 décembre 2016

Zaq et moi 1. Mauvais duo

Auteur: Marie-Josée Soucy

Maison d’édition: Recto Verso

Année de parution: 2014


Résumé:

Pires ennemis depuis la 6e année, Zacharie-Alexandre Quintal (surnommé ZAQ) et Vanille Pinchaud ont le malheur de se retrouver dans la même école secondaire. Déjà après quelques jours ils ne se supportent plus. Un peu plus tard, alors que ces deux ados se retrouvent dans le bureau de la directrice, la mère de Vanille rencontre le père de Zaq et tombe amoureuse de cet homme célibataire (tout comme elle). Le cauchemar de Vanille vient à peine de commencer, car elle doit endurer Zaq en dehors des cours! Suite à cela, Zaq et Vanille devront se serrer les coudes pour répondre aux nombreuses questions qui les hantent. Qu’est-il arrivé à la mère de Zaq? Est-elle vraiment morte dans un accident de voiture comme le prétend son père? Toutes ces questions sans réponse devront être élucidées par ces deux personnages à la complicité inattendue.

Critique:

Mystères, enquêtes et amitié sont les raisons pour lesquelles j’adore ce roman. Ce livre est rempli de rebondissements inattendus et il démontre de belles valeurs. Tout d’abord, Zaq et Vanille, qui ne s’aiment pas beaucoup, réussissent à s’entendre afin d’élucider un grand mystère. Le suspense est tenu par l’auteur durant tout le roman et les personnages devront user d’intelligence et de persévérance pour trouver toutes les réponses à leurs questions.

Même s’il y a plusieurs obstacles en travers de leur route, ils réussissent à les surmonter quand ils travaillent en équipe. Ce roman nous permet de suivre les personnages tout au long de leur aventure sans dévoiler le dénouement aux lecteurs. Selon moi, il s’agit d’un roman très bien adapté pour les jeunes qui explique un peu les problèmes et les peurs qu’ils peuvent rencontrer lors de leur entrée au secondaire et tout ce fait à travers une énigme époustouflante. Bref, ce livre est simple à lire et démontre de très belles valeurs.

Rédigé par Ariane Bastien, 14 novembre 2016

Wariwulf 1. Le premier des Râjâ

wariwulf1Auteur: Bryan Perro

Maison d’édition: Les Intouchables

Année de parution: 2008


Résumé:

Çatal Höyük, Mésopotamie. Un jeune homme esclave, surnommé La Bête par son maître, travaille sans arrêt depuis son plus jeune âge. Mais un matin comme tous les autres, il rencontre le contremaître du chantier, et lui vole une pierre bleue, dans laquelle il aperçoit l’image d’un oeil de loup bienveillant. Cette pierre de lune, bien insignifiante pour toute autre personne, changera pourtant le destin de La Bête… Au cours de ses aventures, il trouvera deux autres pierres, rouge et verte, par lesquelles Börte Tchinö, le Dieu Loup Bleu, influencera sa destinée. Grâce à lui, le Râjâ, le grand Roi prédit par les sages, viendrait enfin au monde…

Critique:

Mystères et intrigues sont au rendez-vous! Avec Wariwulf, la Mésopotamie et l’Égypte ancienne deviendront le théâtre d’une grande prophétie. Chaque détail nous plonge dans cet univers fantastique et nous fait vivre l’aventure comme si nous assistions à chaque scène du livre. L’action s’enchaîne sans pause, et chacun des personnages a un rôle bien important à jouer. J’ai adoré lire Wariwulf puisque c’est une histoire palpitante, qui nous fait voir le monde à travers les yeux d’un esclave, d’une princesse, d’un roi, d’un astronome… Bref, les personnages ne manquent pas! C’est tellement intéressant de voir comment ceux-ci vont réagir aux embûches semées sur leur chemin! Par contre, ne croyez pas que ce roman est libre de toute violence et de tout vocabulaire vulgaire. Je ne conseille pas Wariwulf aux enfants (je veux dire qu’en dessous de 13 ans, c’est non).

 Rédigé par Joëlle Fagnant, 24 novembre 2016

Leonis 2. La table aux douze joyaux

leonis2

Auteur : Mario Francis

Maison d’édition : Les Intouchables

Année de parution : 2004


Résumé :

Léonis, ayant trouvé le talisman des Pharaons, pourra maintenant aller ouvrir la table aux douze joyaux.  Celle-ci permettra de présenter l’offrande suprême au Dieu Rê, pour apaiser sa colère.  Le problème est loin d’être réglé, car il faut tout d’abord trouver les douze joyaux.  Il faut dire que ses ennemis (les adorateurs d’Apophis) tentent d’éliminer Léonis.  Malgré les efforts du héros pour tromper l’espion, Léonis court de grands dangers.

Critique :

Ce deuxième roman de la série sera plus apprécié par les adolescents, parce qu’il y a plus d’actions et de mystères que dans le premier tome. L’auteur amène ses lecteurs dans les cachettes des adorateurs d’Apophis.  Comment tant de personnes peuvent-elles vivre ensemble dans une grotte ? C’est durant leur cérémonie qu’on aperçoit la haine des ennemis de la lumière pour Léonis.  C’est que, voulant plaire à Aphophis, ces adorateurs veulent empêcher Léonis d’atteindre son but et d’assurer la destruction de l’Égypte.  C’est toujours intéressant d’en apprendre plus sur la mythologie égyptienne et sur l’histoire de l’Égypte, tout en rentrant dans un univers fictif. À la fin du roman, il y a un lexique qui se rattache aux Pharaons et aux divinités.  Celui-ci respecte l’histoire et les légendes égyptiennes.  Ainsi, le lexique aide le lecteur à se situer dans l’espace et dans le temps. Ce deuxième tome est encore plus intrigant : Léonis réussira-t-il à remettre l’offrande suprême qui libèrera l’Égypte ?

Rédigé  par Antoine Leymonerie, le 29 mai 2016