Archives par mot-clé : fantastique

La malédiction du tigre

Auteure : Coleen Houck

Maison d’édition : ADA

Année de parution : 2013


Résumé :

L’été routinier à enchaîner des boulots étudiants que pensait vivre Kelsey Hayes se transforme en une aventure rocambolesque le jour où elle rencontre au cirque un tigre blanc prénommé Ren. Ce n’est que le début d’une longue odyssée pour briser une malédiction de plus de trois siècles qui permettrait à des princes indiens d’enfin retrouver une vie normale. Elle ira jusqu’à séjourner dans la jungle et dans des univers fictifs en plus de côtoyer de la magie et combattre des créatures coriaces comme des spectres hallucinatoires ainsi que des kappas. Heureusement, elle pourra compter sur Ren, un serpent d’or du nom de Fanindra, une déesse indienne et plusieurs autres personnes. Kelsey développera une relation amoureuse tumultueuse, compliquée par la quête qu’elle doit accomplir.

Critique : 

Pour ma part, j’ai adoré ce roman! Effectivement, on découvre la culture indienne autour d’une histoire d’aventure et d’amour. J’ai énormément apprécié le voyage vers l’Inde et de découvrir leur tradition. Bien que l’histoire prenne un peu de temps à démarrer, cela nous permet de bien nous immerger dans le contexte et de comprendre certaines réactions des personnages. Par la suite, dès que l’aventure débute, les péripéties ainsi que les retournements de situation ne cessent aucunement de rythmer l’histoire. Également, on suit une histoire d’amour entre nos deux protagonistes, qui, contrairement à plusieurs autres romans, ne se situent pas au premier plan de ce livre de fiction, mais au second plan. J’ai particulièrement aimé le personnage principal, Kelsey, qui s’exprime avec sarcasme. Cela donne des joutes verbales qu’on écouterait pendant des heures. Par la suite, Kelsey est amatrice de poésie. L’auteur inclut donc quelques poèmes au travers de ce roman qui m’ont fait découvrir certaines perles et qui vont très bien avec le contexte. Aussi, je n’ai jamais autant ressenti les émotions des personnages tant ce livre est bien écrit! Je ressentais la peine, le désespoir, etc., une première pour moi lors d’une lecture de roman. Je recommande fortement le premier tome d’une série de quatre livres ainsi qu’un hors-série. L’histoire ne s’essoufflent pas du tout, même après quatre tomes, dont le dernier qui clôt parfaitement la série. Pour terminer, Paramount Pictures prévoit adapter ce fabuleux roman au grand écran !

Rédigé par Shania-Li Thibeault, 28 avril 2019

 

 

 

Fascination

 

Auteur : Stephenie Meyer

Maison d’édition : Hachette Livre

Année de parution : 2005


Résumé : L’histoire de Isabella (Bella) Swan jeune femme de 17 ans. Elle ne se doutait point qu’en venant vivre chez son père dans la mélancolique ville de Forks, elle allait faire une rencontre qui chamboulerait sa vie à jamais. Un être mystérieux retient son attention : Edward Cullen. Un nom qu’elle retiendra le reste de son existence. Quel sort est réservé aux deux lycéens? Une chose est certaine pour Bella : approcher Edward lui semble impossible, il n’est pas comme aucun autre garçon et n’est pas qu’un être banal. La jeune lycéenne en possède la certitude.

Critique : Tout simplement incroyable! Je ne me doutais pas qu’il s’agissait d’un si bon livre! Ce livre confond deux style distincts, fantastique et romantique, l’auteure a réussi à capter mon attention et cette histoire est bien loin du cliché que nous avons l’habitude de côtoyer dans le coin romantique de la littérature. En lisant le livre, j’ai été directement plongée dans la personnalité d’Isabella. On comprend que c’est une fille simple et extrêmement maladroite. Tout au long du roman, on a tous les détails sur chacune de ses nombreuses gaffes monumentales. Le vocabulaire très élaboré de l’auteur permet d’étoffer son propre vocabulaire comme lecteur. C’est un livre assez long qui n’est clairement pas à la portée de tout lecteur. Par contre, si vous n’avez jamais lu de livre de ce genre, celui-ci peut être un beau défi avec ses 525 pages! Ce que j’ai particulièrement apprécié du roman est que celui-ci mette bien en contexte le lecteur avant d’amorcer les péripéties et la conclusion. En effet, j’ai bien eu le temps de me familiariser avec tous les personnages et ceux-ci sont bien intéressants avec leurs personnalités complètements opposées. Nous avons Jacob l’impulsif, Edward l’imprévisible et les caractères des différents membres de la famille de chacun. Bref, je vous recommande ce livre et je vous invite à lire les autres tomes qui constituent la saga : « Tentation », « Hésitation » et « Révélation ». Prenez note que Révélation a un nombre imposant de page puisque c’est le dernier tome de la saga. Bonne lecture!

Rédigée par Claudia Camille Cousineau Steril, 19 janvier 2019

Les Chevaliers d’Antarès 4. Chimères

Auteur: Anne Robillard

Maison d’édition: Wellan Inc.

Année de parution: 2016


Résumé :

L’histoire de Wellan et de Nemeroff continue, mais aussi celle de Zakhar, alors que celle de Sage et Azcatchi commence réellement. Cependant, les histoires diffèrent. En effet, Wellan, suivant encore Sierra, découvre enfin la division des Chimères. Leur commandant est Ilo, l’époux de Sierra, qui n’aime cependant pas le voir en présence de celle-ci. Pour ce qui est de Zakhar, il découvre que les autres Aculéos n’ont pas tous suivis son ordre. Sage et Azcatchi commencent alors leur vraie aventure en étant littéralement largué en plein territoire Aculéos.

Critique :

Encore une fois, l’excellente auteure qu’est Anne Robillard réussit à nous émerveiller. Dans ce quatrième tome de la série « Les Chevaliers d’Antarès », on peut y retrouver un mélange parfaitement bien équilibré entre l’humour, la magie, et quelques petites histoires d’amour et de jalousie. Tout au long du roman, Anne Robillard nous donne envie de continuer de lire. Le seul problème, c’est que si on ne s’arrête pas de le lire, on le finit bien trop tôt. Ce qui le rend d’autant plus intéressant, est le fait qu’il se passe dans un univers étrange. En effet, cet univers est possiblement au même niveau technologique que le monde réel, mais les humains combattent encore avec les armes et les techniques appartenant au Moyen Âge. De plus, les humains de ce compense le fait qu’ils ne possèdent pas de magie grâce à cette même technologie. Car effectivement, les Chevaliers d’Antarès n’ont pratiquement aucune magie contrairement aux chevaliers du Monde de Wellan. Il est aussi important de remarquer que les paysages décrits sont riches en détails.

Rédigé par Marc-Antoine Baillargé, le 15 mai 2017.

 

Magisterium 1. L’épreuve de fer

Auteurs : Holly Black et Cassandra Clare

Maison d’édition : Scholastic

Année de parution : 2014


Résumé :

Depuis sa plus jeune enfance, un jeune garçon de douze ans, Callum Hunt, se fait dire que les magiciens sont cruels et sans pitié, que la magie est une malédiction de la vie. Mais le voilà maintenant au Magisterium. Là où il apprendra tout de la magie. Mais son père lui répète sans cesse que ce lieu n’est qu’une illusion, que tout ce qui y est appris est faut. Mais dans cet endroit, Callum s’y fait aussi des amis, pour la première fois de sa vie. Il découvrira aussi des choses merveilleuses, mais une histoire terrible y surgit. À vous de découvrir ce qu’elle est.

Critique :

Ce livre en est un parfait pour tous les amateurs de magie et de fantastique. Il contient à la fois quelques principes magie, et une grande amitié. Ce livre est une excellente histoire pour tous et toutes. Il possède à la fois l’humour, quelques suspenses, et quelques principes élémentaires de magie qui peuvent facilement nous faire réfléchir. En lisant cette histoire, il est facile de se penser à la place de Callum ou un des autres personnages. L’histoire étant addictives, une fois que ce livre sera commencé, il vous sera impossible de vous arrêter tant que vous ne l’aurez pas fini. De plus, ce n’est pas un livre contenant une simple histoire. Il est possible de voir que derrière l’histoire, se cache une histoire encore plus grande. Cette histoire pourrait bien être la raison qui fait en sorte que vous voulez continuez cette série. Car dans ce premier tome, Callum et ses amis ne font qu’effleurer quelques indices par rapport à cette grande histoire mystérieuse. Cependant, à la fin, Callum découvrira un grand indice qui prendra probablement une importance capitale dans les prochains tomes. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour vous convaincre de lire ce livre. C’est donc maintenant à vous que revient le devoir de le lire et de découvrir le mystère de la vie de Callum.

Rédigé par Marc-Antoine Baillargé, le 9 mai 2017.

 

Bobby Pendragon 1. Le marchand de peur

Auteur : D.J. Machale

Maison d’édition : Les éditions du Rocher

Année de parution : 2003


Résumé :

La vie d’un jeune adolescent de 14 ans se nommant Bobby Pendragon, se trouve changée à tout jamais. Tout a commencé lors d’une journée comme les autres. Il se préparait à sortir de chez lui afin d’aller à son match de basket, et il était déjà en retard. Lorsqu’il ouvrit la porte, il se trouva nez à nez avec la fabuleuse Courtney Chetwinde, la fille la plus ravissante de toute l’école. S’ensuivit une discussion gênée. Elle décida alors de l’embrasser, et c’est pendant ce moment fabuleux que l’oncle de Bobby, Press, décida de se montrer. C’est à ce moment, que tout a réellement commencé : Press renvoya Courtney et demanda à Bobby de l’accompagner. Ils se rendirent ensemble dans une station de métro lugubre et insalubre, et pour cause, car celle-ci était abandonnée. Bobby, exigea donc de l’oncle Press, qu’il lui explique ce qui se passait. Cependant, il n’eut pas beaucoup de temps pour lui expliquer, car seulement quelques instants plus tard, il fut interrompu par l’arrivée de quelqu’un de particulier qui ne leur voulait aucun bien. Qui est cette personne? À vous de lire ce livre pour le savoir!

Critique :

Bobby Pendragon est un livre hors du commun, rassemblant autant l’univers fantastique que mystique en ajoutant surtout un trait très important: l’humour. Ce ne sera nécessairement l’humour des personnages qui donne ce trait à ce livre, mais plutôt les nombreuses situations cocasses s’y déroulant. De plus, puisque le livre est divisé parfois en journal, et parfois en « histoire vécue au présent », cela le rend intéressant. Mais ce qu’il y’a d’encore mieux, c’est que ce que vivent les Milagos pourrait bien arriver dans notre vie réelle. Dans premier tome, l’auteur réussit très bien à nous intriguer par tous les moyens. Autant par des tunnels d’espace-temps, qu’avec des personnages machiavéliques ou bienveillants qui luttent pour le bien d’une population, mais surtout pour un autre monde qui possède son propre espace-temps et sa propre réalité. Je me dois de le répéter encore : vous devez lire ce livre. En le lisant, vous trouverez un autre univers fabuleux dans lequel plonger avec impatience à chaque lecture. Vous ne voudrez même plus vous arrêter! Ça ne coûte rien d’essayer, au mieux vous serez ébloui, et au pire vous ne continuerez pas la série, et vous saurez que ça ne vous plait pas. C’est du « gagnant-gagnant »!

Rédigé par Marc-Antoine Baillargé, le 5 avril 2017.

 

Les cinq royaumes 1. Les pirates du ciel

Auteur : Brandon Mull

Maison d’édition : ADA édition

Année de parution : 2015


Résumé :

Cole Randolf est un jeune garçon qui voulait passer une Halloween avec ses amis, mais il ne pouvait pas se douter que cette maison hantée dont tout le monde parlait allait devenir leur pire cauchemar. Ses propriétaires étant des êtres d’un autre univers qui les amena dans un autre monde, pour un aller sans retour. Heureusement Cole avait réussi à se cacher, mais il suivit quand même ces monstres pour sauver ses amis. Malheureusement, il se fit prendre et devint donc un esclave et dut faire des tâches ardues pour finalement se sauver avec ses nouveaux amis, mais il lui restait beaucoup à faire. Il fallait s’enfuir de leur propriétaire et puis sauver ses amis.

Critique :

J’ai bien aimé l’Univers toujours aussi grand et impressionnant qu’a crée Brandon Mull. Cette fois-ci, l’histoire ne se passe pas sur Terre, mais bien sur un monde parallèle. Le livre est rempli d’intrigues,  comment vont-ils revenir chez eux ? Comment va-t-il sauver ses amis ? Et pleins de mystères qui resteront dans vos têtes jusqu’à ce que vous trouvez la réponse. Cette série est encore dans le fantastique, mais aussi science-fiction. Ce qui donne une autre couleur à son talent d’écrivain. Je trouve très intéressant de voir comment les personnages prennent de la maturité rapidement. Ils se retrouvent seuls sans famille, et doivent donc s’entraider entre jeunes pour s’enfuir de leurs détenteurs. L’histoire est remplie de suspense et d’action  qui nous mettent l’eau à la bouche chaque élément est aussi improbable et surprenant que les autres. Plus on en apprend sur les personnages, plus l’histoire est intéressante et intrigante. Bonne lecture !

Rédigé par William Delisle, 6 mai 2017

L’apprenti épouvanteur

Auteur : Joseph Delaney

Maison d’édition : Bayard jeunesse

Année de parution : 2005


Résumé :  

Thomas J. Ward est un 7e d’un 7e fils, ce qui fait de lui un épouvanteur, combattant  contre ce qui n’est pas de ce monde. Il vit avec sa famille dans une petite ferme quand fut le temps pour lui de commencer son apprentissage en tant qu’épouvanteur.  Il partit donc avec son nouveau maitre John Gregory qui testa le courage de Tom dès la première journée. Une fois passé cette première journée en tant qu’apprenti,  Gregory et Tom partirent vers la maison d’été de Gregory, à Chippenden. C’est là que commencent les cours de Tom, et les ennuis. Un jour, il rencontre une sorcière Alice qui lui rendit un service. En retour, elle demanda à Tom de donner un gâteau à Mère Malkin, la plus puissante sorcière du compté qui était entravé dans le jardin de Gregory ce qui lui donna de la force et put se débarrasser des barreaux. Tom et Gregory durent donc combattre Malkin et ses alliés Lizzie et Tusk avec l’aide inattendu d’Alice.

Critique :

L’apprenti épouvanteur est le premier tome d’une série excellente, après seulement 1 ou 2 chapitres on se sent dans l’histoire et on veut en savoir plus. L’action est présente du début jusqu’à la fin tout comme le suspense. Les amateurs de fantastiques sont servis avec cette série, sorcières, gobelins, démons, pouvoirs sont au rendez-vous dans cet univers incroyable qu’a créé Joseph Delaney. Moi-même étant fan d’histoires fantastiques, cet Univers fût mon préféré et l’est toujours. Plus on avance dans l’histoire, plus on en apprend sur les personnages qui sont tous intéressants à leur façon. Par exemple, Tom est courageux malgré ses peurs et il va vite apprendre de ses erreurs et travailler fort pour arrêter le mal. Gregory est un peu plus grincheux, mais j’ai quand même adoré ce personnage qui se différenciait de Tom par son expérience, sa façon de penser et d’agir. Puis, Alice est imprévisible et a toute une histoire derrière sa personnalité. Bonne chance pour vous arrêter de lire quand vous le commencerez !

Rédigé par William Delisle, 30 avril 2017

Atlantide 1. La naissance

Auteur : T.A. Barron

Maison d’édition : AdA

Année de parution : 2016


Résumé :

Alors qu’il vit une vie normale comme un garçon normal,la vie de Promi sera bouleversée par sa rencontre avec Jaladay. Elle lui fera don de la magie des écouteurs, il pourra entendre l’inaudible. C’est à ce moment que sa vie de petit voleur expérimenté prendra fin. Sacrifices, pertes, courage, désespoir, dangers. Chaque fois qu’il voudra faire usage de sa magie, il devra sacrifier quelque chose qui lui est cher. Cette partie de la magie sera très difficile à supporter pour le jeune garçon. Avec l’aide de Kermi (un kermuncle, sorte de singe bleu) et d’Atlanta (une jeune fille qui vit dans la forêt), il devra maintenir l’équilibre du bien dans le monde mortel et le monde immortel. Réussira-t-il? Sera-t-il assez courageux pour sacrifier ce qu’il a de plus cher? Atlanta et Promi seront-ils assez fort pour affronter leurs peurs?

Critique :

Atlantide est vraiment extraordinaire, ses personnages sont très attachants dans leurs façons de faire. Nous pouvons facilement voir qu’ils sont déterminés à aller au bout de leur quête, malgré tout les obstacles qui se mettent en travers de leur chemin.Le suspense est très présent. Lorsque Promi fait appel à sa magie et qu’il doit sacrifier quelque chose, nous avons toujours peur qu’il sacrifie quelque chose à quoi nous nous sommes attachés au long de l’histoire. Cela nous tient dans l’histoire et il est facile d’y rester.

Rédigé par Laurie-Anne Labrie, 2 avril 2017

Sortilèges, Salsa et compagnie 1. L’Événement

Auteur : Danielle Dumais

Maison d’édition : AdA

Année de parution: 2013


Résumé:

C’est la panique à Saint-Parlinpin. Depuis plusieurs semaines, tous les scientifiques du monde s’entendent pour dire qu’une catastrophe terrible est sur le point d’arriver. On l’appelle l’Événement. Saléna et Samara, deux jumelles inséparables, voient leurs parents devenir fous et dévaliser l’épicerie du coin pour faire des provisions. Pour faire passer le temps en cette chaleur insupportable, les jumelles décident de créer le club Salsa et compagnie qui regroupe toutes les filles de leur rue. Leur but est de déclarer la guerre aux gars de la rue des Ormes. Après avoir failli mourir électrocutés lors de l’Événement, les jumelles et deux gars de leur rue (Simon et Maxime) se retrouvent avec de mystérieux pouvoirs. Pourquoi eux? Qu’elle est la raison de la venue soudaine de ces pouvoirs? Vont-ils réussir à accomplir la mission que leur a confiée la reine des centaures?

Critique:

Magie, rivalité et jalapeños composent ce roman. Depuis l’Événement, des choses étranges se passent dans la ville de Saint-Parlinpin. Saléna, Samara, Simon et Maxime développent de nouveaux pouvoirs. Malgré leurs différents et leur grande rivalité, les jumelles et les deux gars s’allient pour aider des créatures dans le besoin. C’est beau de voir des ennemis s’allier pour un but commun qui est d’aider quelqu’un. De plus, on peut rencontrer dans ce roman des centaures qui ne ressemblent pas exactement à l’image qu’on se fait d’eux normalement. L’auteure réussit bien à amener un côté magique et fantastique à son roman qui se déroule principalement dans une ville bien ordinaire du Québec. Aussi, dans l’histoire on peut apprendre plusieurs choses intéressantes sur les jalapeños, un piment très fort. L’auteur nous partage sa passion pour ces piments à travers Saléna et Samara. C’est un peu pour cette raison qu’elles ont appelé leur club «Salsa». Bref, ce livre est très intéressant, car il est court et rempli d’actions fantastiques qui nous surprennent à chaque instant. L’histoire nous fait rêver et imaginer que tout est possible même sous l’annonce d’une grande catastrophe.

Rédigé par Ariane Bastien, 12 avril 2017

Seyrawyn 1. Le conflit des druides

Auteur : Martial Grisé

Maison d’édition : McGray

Année de parution : 2012


Résumé :

Situés sur l’île d’Arisan, les Gardiens de Lönnar ont pour mission de protéger La Source. Cette dernière est une grotte magique très convoitée par leurs ennemis, les géants de pierres. Dihur, druide de l’Ordre des Quatres Éléments, se joint au Roi Arakher, dirigeant des géants de pierres, afin de se venger de son rival de l’Ordre de Lönnar et obtenir tous les pouvoirs que renferme La Source. Heureusement, les Gardiens de Lönnar réussissent à repousser ces attaques… mais pour combien de temps? La guerre étant amorcée, Arminas, le Grand Druide de l’Ordre de Lönnar envoie sa jeune fille Miriel, druidesse elfique, accompagnée de ses amis Arafinway, éclaireur, et Marack fils de Marack, viking et disciple de Tyr, accomplir une quête qu’ils ne seront pas près d’oublier. Réussiront-ils à arrêter cette guerre? Quel est le véritable danger qui les guette?

Critique :

La découverte de soi, l’amitié et l’entraide seront au rendez-vous lors de cette aventure en territoire inconnu. Miriel, Arafinway et Marack devront faire face à plusieurs défis qui mettront leur vie en jeu. C’est inspirant de voir au cours de l’histoire ces trois amis de longue date vont toujours s’entraider, peu importe les obstacles qu’ils rencontrent. Pour eux, se laisser tomber n’est pas une option et le travaille d’équipe est primordial pour atteindre leurs objectifs. C’est justement ça qui les a aidés à se sortir de mauvaises situations. Malgré le fait que ce soit un peu long avant que les péripéties commencent à s’enchaîner, lorsque les ennuis commencent, ils n’arrêtent plus. Dès que Miriel et ses amis règlent un problème, d’autres arrivent peu après. C’est ce qui rend ce roman intéressant. On ne peut pas s’ennuyer, car il y a toujours de l’action. En plus de ça, l’auteur a ajouté des créatures fantastiques, comme des dragons, pour rendre son histoire magique. Ceux-ci seront introduits par l’arrivée de Seyrawyn, un jeune Falsadur- Dreki vert qui deviendra très vite l’ami de Miriel et de son groupe. Selon moi, ce qui rend ce roman aussi captivant c’est le fait que l’histoire n’a pas commencé par une simple idée d’aventure comme c’est le cas pour d’autres romans. Cette histoire a commencé par des oeufs de dragons réels. L’auteur s’est inspiré d’oeufs de dragons qu’il a créés pour confectionner son récit. Ces oeufs de toutes les couleurs représentent des dragons qui apparaissent durant l’aventure des Gardiens de Lönnar. Bref, ce roman est rempli d’aventures qui se distinguent des autres et démontrent de belles valeurs.

Rédigé par Ariane Bastien, 18 janvier 2017